e-PREVISIONS

e-PREVISIONS

3ème RÉVOLUTION INDUSTRIELLE: UN MONDE FUTUR SANS FEUX TRICOLORES NI PANNEAUX DE STOP

Le constructeur automobile FORD travaille sur un système de communication entre les voitures qui permettrait d'ajuster leur vitesse afin qu'elles puissent franchir les intersections sans arrêter ni ralentir. Un innovation en phase avec la 3ème revolution industrielle.


Imaginez un monde où il n'y aurait plus besoin d'attendre au feu en voiture ni de marquer l'arrêt à un stop, et que la seule raison de vous arrêter serait parce que vous êtes arrivés à destination. » Tel est le scénario idéal que nous déroule Ford pour vanter ses dernières avancées en matière de communication inter-véhicules.

Le constructeur vient de dévoiler une technologie nommée Intersection Priority Management ou IPM, développée dans la cadre du programme britannique UK Autodrive et qui sera testée en conditions réelles outre-Manche. Le principe repose sur un échange d'informations entre des véhicules connectés, un protocoledénommé « vehicle-to-vehicle » ou V2V dans l'industrie automobile. Lorsque ces voitures se trouvent à faible distance les une des autres, elles échangent en temps réel des informations sur leurs position, vitesse et direction.

 

Les voitures se comportent comme des piétons

Ford a créé un algorithme qui analyse ces données et en déduit la vitesse adéquate pour que les voitures puissent se croiser à une intersection sans avoir à ralentir. La technologie est inspirée par la façon dont nous nous déplaçons dans la foule, en réduisant ou augmentant notre allure pour éviter de percuter quelqu'un. Ford met en avant les avantages écologiques (moins de freinages et d'accélérations), psychologiques (réduction du stress pour le conducteur), la diminution du risque d’accident et la fluidité du trafic.

Pour le moment, le système fournit une recommandation au chauffeur qui doit lui-même ajuster la vitesse. On imagine mal son déploiement à l'heure actuelle car les systèmes V2V n'équipent pas l'ensemble du parc automobile. Mais, comme le suggère Ford, cette technologie a vraisemblablement un avenir prometteur pour les voitures autonomes dans lesquelles elle pourrait être intégrée d'origine.

 

 



06/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres