e-PREVISIONS

e-PREVISIONS

ANNONCES


APPEL A COMMUNICATION AU COLLOQUE INTERNATIONAL DU LAPE : « Institutions, gouvernance et développement économique en Afrique »

Pr Idrissa M. OUEDRAOGO

Directeur du CEDRES et du LAPE, Ouagadougou, Burkina Faso

Responsable du colloque

 

Du 19 au 20 octobre2017 à Ouagadougou se tiendra le colloque international du Laboratoire d’Analyse et de Politique Economiques (LAPE) sous le thème : « Institutions, gouvernance et développement économique en Afrique ».

 

Pour soumettre une communication et pour de plus amples informations, 

 

 

Télécharger les Termes de référence du colloque

 

 

Télécharger


18/04/2017
0 Poster un commentaire

SEDECO 2018: LA 12ème EDITION SE TIENT DU 25 AU 29 JUIN 2018 A OUAGADOUGOU DANS LA SALLE DE CONFÉRENCES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA COOPÉRATION (DGCOOP)

La SEDECO 2018, sous le thème « Energies renouvelables : enjeux et défis pour l’Afrique » se tiendra chaque jour, du lundi 25 au vendredi 29 juin 2018 de 18h00 à 20h30 dans la salle de conférences de la Direction Générale de la Coopération (DGCOOP) à Ouagadougou au Burkina Faso. La SEDECO se veut un événement national et international grand public de référence en matière de réflexion sur les grandes questions économiques et du développement du moment. Elle vise à rendre plus accessible, plus compréhensible, l’analyse économique aux yeux du grand public, sans la dénaturer.                                                                    

L’Afrique est fortement dépendante des importations d’hydrocarbures à la fois pour le transport et la production d’énergie motrice et électrique nécessaire aux diverses activités économiques. Avec un prix de baril qui ne cesse de croitre sur le long terme, une croissance

démographique forte, un développement des activités économiques du continent qui alimentent l’accroissement soutenu de la demande d’énergie, la forte dépendance du continent envers les hydrocarbures comporte plusieurs conséquences néfastes pour son économie. En effet, elle comporte le risque d’une dégradation soutenue de la balance commerciale, d’une non maitrise des prix des importations de produits énergétiques, d’une inflation générale importée et d’une accumulation continue des gaz à effet de serre liée aux émissions de CO2. L’accroissement des coûts de l’énergie est de nature à réduire structurellement la compétitivité et le développement de certaines activités économiques du continent composé majoritairement de pays importateurs.

 

Au plan social, l’accès à l’énergie durable permet de développer et de moderniser les services sociaux de base notamment la santé, l’éducation, l’approvisionnement en eau potable. Il permet aussi de développer des activités productrices qui sont liées à la valorisation et la transformation des produits agropastoraux à destination des marchés urbains.

 

 

Environ 53 % de la population africaine dépend de la biomasse pour la cuisine, le chauffage et le séchage. De toutes les sources énergétiques, l'Afrique consomme principalement le pétrole, qui représente environ 42 % de sa consommation énergétique totale, suivi par ordre d’importance, par le gaz, le charbon, l'hydroélectricité, les énergies renouvelables et le nucléaire. Par ailleurs, plus de la moitié de la population africaine a un taux d’électrification de moins de 20%. Ce continent n’émet quasiment pas de CO2 par rapport aux pays développés mais est enrevanche victime des conséquences du dérèglement climatique. L’Afrique est victime à la fois d’un faible accès à l’énergie et des conséquences du changement climatique. Le continent fait donc face à un défi important qui est de rendre accessible à tous l’énergie propre et durable, qui du reste s’inscrit dans les nombreux accords sur le climat. Il est alors important d’explorer les voies et moyens par lesquels le continent peut définir les stratégies de développement souhaitées à long terme pour le secteur dans les perspectives d’une transition énergétique. Cette année, dans le cadre de la Semaine du Débat Economique (SEDECO), le Centre d’Etude, de Documentation et de Recherche Economique et Sociale (CEDRES) initie un débat ouvert et prospectif fondé sur les expériences de différentes catégories d’acteurs regroupant les chercheurs, décideurs publics et privés, partenaires au développement, Organisations de la Société Civile autour du thème : « Energies renouvelables : enjeux et défis pour l’Afrique ».

 

2. Objectifs de la SEDECO

 

A travers la Semaine du Débat Economique, le CEDRES vise entre autres, les objectifs

généraux suivants :

  • créer un événement national et international grand public de référence en matière de réflexion sur les grandes questions économiques et du développement du moment ;
  • favoriser un débat économique de qualité réunissant, autour de questions actuelles, tous les acteurs du monde économique ;
  • impliquer l’ensemble des acteurs économiques dans le déroulement de la semaine : économistes professionnels, chercheurs, décideurs, praticiens, enseignants, médias, entrepreneurs, collectivités locales et régionales, producteurs, étudiants et lycéens, membres d’associations et grand public ;
  • rendre plus accessible, plus compréhensible, l’analyse économique aux yeux du grand public, sans la dénaturer ;
  • articuler la semaine du débat économique avec la mise en place d’un Portail de l’économie afin d’assurer une diffusion de la connaissance économique en continu ;
  • créer à terme un forum de discussion sur les questions fondamentales du développement économique du Burkina Faso.

De façon spécifique, il s’agit au cours de cette SEDECO 2018 de :

  • mettre en exergue les liens tant théoriques qu’empiriques la transition énergétique pour le continent ;
  • identifier et analyser les changements structurels à opérer dans les secteurs classiques (primaire, secondaire et tertiaire) pour une transition énergétique;
  • analyser le rôle des acteurs à travers la gouvernance (Etat, Secteur privé, Société civile) pour une transition énergétique réussie ;
  • analyser effets et impacts sur le plan des émissions polluantes d’une transition énergétique ;
  • évaluer les gains économiques attendus d’une transformation structurelle du système énergétique en Afrique.

Ces objectifs spécifiques seront traités par des personnes ressources clés, des praticiens du domaine en vue de poser le socle de bonnes performances économiques pour le continent.

 

3. Sous thèmes

 

Sous thème 1 : Théorie et politique énergétique

  • Liens théoriques énergie renouvelable et développement : théories, modèles, etc.
  • Réformes de la gouvernance en faveur de la transition énergétique : gouvernances politique, économique, administrative

Sous thème 2 : Potentiel et efficacité énergétique pour l’activité économique

  • Agriculture et énergie renouvelable
  • Energie renouvelable pour l’industrie et l’entreprenariat
  • Energie renouvelable et économie des services : état des lieux et potentiel

Sous thème 3 : Energies renouvelables éducation formation emploi et recherche

  • Etat des lieux de la formation professionnelle en ENR (solaire, Biogaz, hydraulique, Biomasse, éolienne, etc.)
  • Opportunités des formations en ENR
  • Recherche et innovation en ENR
  • Emplois verts

Sous thème 4 : Défis et perspectives

  • Réformes
  • Sécurité de l’offre énergétique
  • Transition énergétique

Sous thème 5 : Transformation structurelle du secteur de l’énergie au Burkina Faso

  • Panel (Gouvernement, secteur privé, société civile) ;

 

Adresses: www.cedres.bf

lecourriercedres@univ-ouaga2.bf ; lecourriercedres@gmail.com; sayouba_oued@yahoo.fr.

Pour toute autre information, contacter M. Sayouba OUEDRAOGO, au CEDRES au tél. : (00226) 70 19 15 12 ou (00226) 25 33 16 36.

 


18/06/2018
0 Poster un commentaire

" NE RESTEZ PAS LONGTEMPS PETIT QUAND VOUS AVEZ DE GRANDES IDÉES" Inscrivez-vous dans l'annuaire 2017 de Burkina PME-PMI

LOGO_BURKINA_PMEPMI.jpg

Pour valoriser votre savoir-faire;

Pour accroître votre porfeuille clients et booster vos ventes;

Pour saisir de nouvelles opportunités;

Pour profiter du réseau Burkinapmepmi, vitrine de promotion des PME/PMI et Organisations professionnelles des PME.

 

Inscrivez-vous à l'annuaire 2017 de Burkina PME-PMI

 

CLIQUEZ ICI, Pour télécharger la fiche d'inscription

 

CLIQUEZ ICI, pour télécharger la fiche d'annonne publicitaire

 

Web TV

 


16/03/2017
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser